Chapitre cinq : La Grande Nuit

Même si le Conseil Mondial poursuivait ses efforts, le chaos ne faiblit pas pour autant. Chaque tentative d’apaisement, au lieu de pacifier les êtres, renforçait le désordre. Le vent du changement soufflait pourtant en secret, se glissant sous les portes fermées ou par le biais de messages cryptés, pour bientôt se répandre dans le monde.

L’élite Humaine se retirait discrètement de la surface de la Terre, dissimulée dans des convois secrets, des vaisseaux masqués, lors de virées crépusculaires. Sa destination était souterraine. Pendant près d’une décennie le gouvernement unifié, autrement appelé le Conseil Mondial, avait édifié les Arches avec Hestia Corporation comme maître d’oeuvre. Les Arches se constituaient en une série de souterrains impénétrables pensés pour pourvoir indéfiniment aux besoins de dizaines de milliers de réfugiés. Les Arches se voulaient le renouveau de l’Humanité.

Le Conseil Mondial sélectionna avec la plus grande minutie ceux, hommes de pouvoir et de décision, intellectuels, savants, économistes, militaires gradés, accompagnés de leur famille, qui étaient dignes de représenter l’élite de la race humaine.


Dans le même temps, il développa un ambitieux plan pour nettoyer la Terre à coup d’armes de destruction massive. Rien ne fut oublié : missiles nucléaires tactiques pour détruire les armées, ogives massives pour éradiquer les populations, armes biologiques, agents neurotoxiques comme le Soman ou le VX, épidémie sur mesure, et même armes orbitales. Le Conseil Mondial planifia tout cela en faisant appel à des mercenaires, des systèmes de transport robotiques ou des canaux souterrains.

Le Conseil Mondial passait à la vitesse supérieure. Il avait compris que la Contamination provenait d’une source extraterrestre, entraînant des transformations au résultat imprévisible. La Contamination n’avait pas seulement modifié radicalement les êtres, mais avait également touché les ressources nutritives. La production agricole ne put être suffisamment modifiée génétiquement pour en contrer les effets et même les rares produits réussis furent ignorés par les populations, inquiètes de leur origines peu naturelles.


La famine tua des millions de personnes dans les zones contaminées. Ceux qui y demeurèrent mutèrent et engendrèrent des enfants mutants. Le déclin précipité de la population entraîna mécaniquement la baisse de la main d’oeuvre et l’économie mondiale s’effondra. Le Conseil Mondial assista impuissant à ce désastre inédit.

Les Mutants furent très vite considérés comme un autre problème majeur de l’Humanité. Un certain nombre d’entre eux se constituèrent en ligues d’autodéfense pour s’opposer aux forces de sécurité du Conseil Mondial. Les pouvoirs émergents des Mutants additionnés à leur volonté manifeste de créer un état nation effrayaient sérieusement le Conseil Mondial. Il tenta de les anéantir par la force militaire, mais la campagne d’éradication des Mutants s’éternisa et rongea le moral de ses soldats. Si la mise en place du premier bataillon EVOmécanisé soulagea très efficacement les forces armées, il ne fut pas assez prompt à contenir le soulèvement Mutant. Le Conseil Mondial prit alors le parti de ne plus faire confiance aux militaires.

Le Conseil Mondial perdait complètement le contrôle du monde. Il décida qu’il était désormais urgent de faire cesser la spirale infernale de chaos et de repartir sur des bases renouvelées. Un jour de 2075, des milliers de familles reçurent le code suivant : SOLUTION Genesis. Cela ne fut pas une surprise pour tout le monde. Tout à coup, on découvrait la disparition de l’élite de la nation.

Le temps du Feu sacré venait de commencer.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Auto Assault ?

39 aiment, 26 pas.
Note moyenne : (65 évaluations | 1 critique)
5,0 / 10 - Moyen