Chapitre quatre : Table rase

En dépit des tentatives de mise en quarantaine des Mutants, la race humaine perdait du terrain. Les Mutants qui n’étaient pas encore internés s’étaient regroupés et avaient commencé à créer leurs propres sociétés. Les attaques des humains ne parvenaient quasiment jamais à les déloger de leurs places fortes : les avions étaient abattus, les unités mécanisées neutralisées et l’infanterie décimée avant même d’approcher des périmètres de défense.

Le milieu du 21e siècle fut marqué par l’aggravation des troubles civils liés à la désorganisation croissant des gouvernements, tout spécialement dans les pays en voie de développement.

Une communauté de Mutants installée au milieu d’un désert aride décida de passer au stade suivant : elle fit sécession ! La Citadelle était née. Cette nouvelle nation représentant un danger criant pour les gouvernements humains, elle fit aussitôt l’objet d’attaques aussi intensives que vaines.

L’étude des debriefings de combat montra vite que la puissance des Mutants avait décuplé et que la technologie militaire classique ne faisait pas le poids. En résumé, les militaires ne pouvaient s’opposer aux Mutants.

Cependant, le Conseil mondial avait une solution à ce problème : depuis plusieurs années, il travaillait au projet EVO (Evolution des Vecteurs Offensifs), système d’arme où un cerveau humain prenait la place d’une intelligence artificielle. Ainsi, plus besoin de faire appel aux imprévisibles robots TemperNet ou à des IA défectueuses. Par rapport aux armées classiques, ces nouveaux systèmes avaient plus de puissance de feu, des blindages plus lourds et étaient insensibles aux effets de la Contamination.

Le Conseil mondial fit don de ces unités aux militaires, pour former la 1re division EVOmécanisée. Elle eut un impact immédiat sur le conflit, parvenant à s’enfoncer dans les lignes mutantes à une vitesse incroyable. Devant ce succès, d’autres unités furent déployées, tandis que les formations plus traditionnelles attendaient en arrière ou se retiraient complètement du champ de bataille.

La Citadelle fut ainsi rapidement assiégée. Les requêtes des militaires pour la divulgation des spécifications techniques de ces nouvelles unités furent refusées. En effet, au vu de la situation mondiale, le Conseil avait déjà décidé de mesures encore plus drastiques.

La Terre, en l’état, ne méritait plus d’être sauvée. La Contagion se répandait malgré tous les moyens mis en œuvre pour la retenir. Les autorités militaires faisaient preuve de moins en moins de coopération. Les créations du Conseil n’allaient pas tarder à se retourner contre lui. Il était temps de faire table rase.

Pour les rares Humains purs encore en vie, pour les Mutants en évolution rapide et pour les unités hybrides, ancêtres des Biomeks, cette décision finale allait tout changer....

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Auto Assault ?

39 aiment, 26 pas.
Note moyenne : (65 évaluations | 1 critique)
5,0 / 10 - Moyen