Les transmissions des Wastelands : Volume 1

Mon collègue ( Tchey ) nous a traduis le premier volume des transmissions des Wastelands paru sur le site officiel américain.
Tout au long du mois d'août nous vous présenterons une série de rapports en provenance de nos beta testeurs. Nous espérons que vous apprécierez cet avant-goût d'Auto Assault !

La nuit commençait à tomber sur la voie rapide, le doux brillant des déchets toxiques se reflétant sur ma carrosserie. J’attendais non loin, le moteur au ralenti, gardant les yeux ouverts à guetter la faune mutante. Bien avant que je ne l’avais espéré, le convoie de Pikes apparu. Ils étaient cinq. J’attendais deux battements de cœur puis j’appuyais sur le champignon. Le véhicule bondit en avant alors qu’il gagnait en vitesse, tandis que l’adrénaline s’emparait de mon esprit. Le convoie ne me vit jamais arriver. Le lance-flamme monté à l’avant et la mini-canon Vulcain crachèrent alors vers le premier semi. Une fontaine d’éclats jaillie du métal, c’était une douce mélodie pour mes oreilles. Le semi tressaillit avant d’exploser au moment où je le percutais sur le côté à l’aide des piques installées à l’avant de mon véhicule. La pédale des gaz toujours enfoncée, la carcasse du semi passant au dessus de mon capot. Tirant le frein à main, je dérapais pour me repositionner. « Un de moins. Plus que quatre ».

- SubX


Des flammes, tout autour, et même au dessus de mon camion. Vraiment jolies, s’il n’y avait cette jauge de dégâts qui s’affolait à gauche de mon écran de contrôle . Et celle de la surchauffe qui clignotait sur la droite.
L’accélération me projeta sur le côté, tandis que je tournais à l’aide du frein à main. Mon camion en flamme était lancé dans la mêlée… Les crie d’agonie des ennemis cessaient rapidement. Qu’importe le nombre de fois où j’avais entendu ces hurlements, j’en souriais encore. On aurait pu voir mes dents, si je n’avais porté mon casque respirateur. Ces Pikes s’étaient bien amusé avec leurs lance-flammes et leurs containers de fuel, mais moi aussi. Maintenant, je n’ai plus qu’à nettoyer mon camion.

- Lt_Warhound


J’avais foiré mes expérimentations. J’avais besoin d’un nouveau flingue depuis que j’avais brisé l’ancien. Je me parlais à moi-même : «Je », comme je m’appelais, « Je », car « hé toi ! » n’allait pas, « j’ai ce projecteur à plasma, voyons ce que je peux en faire ». Le réparer demandera un peu de matière radioactive, ainsi que de la chitine. J’ai une idée. Voyons ce qu’il se passe si je branche ces fils avec cette bobine… Il est vivant ! ! ! Un tout nouveau canon est né, et il détruira des Scavs aujourd’hui ! L’artisanat est diablement amusant.

- Stoneman


Je m’asseyais contre la roue de mon van. Un peu lent à l’accélération, mais une fois lancé, il ne semblait jamais vouloir l’arrêter. Ni pour les piétons, ni pour les murs, pour rien. Inutile de dire que le plus court chemin entre deux points était une ligne droite parsemée de trous et de débris.

- Discombobulator


Le moteur physique dans Auto Assault est absolument jouissif. Lorsque vous entrez en collision avec une vermine à 150 Km/ h, elle n’explose pas, ho non. Sa carcasse désarticulée s’élance gracieusement vers le ciel, tournant lentement sur elle-même depuis votre pare-chocs jusqu’au moment où elle vient s’écraser lourdement sur le sol. Ensuite, alors qu’elle ne vole plus, elle continue son chemin en roulant sur le sol, pour finalement s’immobiliser en un tas difforme et inerte. Dans Auto Assault, vous ne vous contentez pas d’écraser des bestioles, vous le faites avec style.

- Kirameki
Source : http://www.autoassault.com/recon/transmissions1.html

  • En chargement...

Que pensez-vous de Auto Assault ?

39 aiment, 26 pas.
Note moyenne : (65 évaluations | 1 critique)
5,0 / 10 - Moyen