Un article et de nouvelles images

Mon bon collègue ( Tchey ) vous a traduis une petite preview de Auto Assault par IGN :

Auto Assault fait l'objet d'un article sur le portail IGN. On y trouvera une poignée de nouvelles images ainsi qu'une assez bonne description du gameplay. A lire ici, en anglais.

En fait on n'y apprend pas grand chose. L'article commence par un récapitulatif de l'histoire des trois factions que sont les humains, biomeks et mutants, avec une brève description des classes (guerrier, soutient offensif, soutient défensif et unité de reconnaissance). Au départ on choisit l'apparence de son avatar à l'aide de huit curseurs différents (cheveux, couleurs...), mais comme l'on passe le plus clair de son temps dans le véhicule, ces options ne sont pas très développées. Une fois ceci fait, on entre dans le tutoriel, puis direction la première ville de sa faction.

C'est en ville que l'on trouve les commodités, principalement les vendeurs et artisans PNJ. Dès que l'on sort, c'est la désolation. Tout est sombre, et le territoire est parcouru par plusieurs factions I.A. : les Pikes, Scavs et Corps, plus la faune et la flore. Chaque groupe est représenté par différents véhicules et piétons. Quelques axes routiers parcours ses terres, et l'on trouve des campements à droite à gauche.

On peut simplement s'amuser à chasser, mais un système de mission attend le joueur. On repère facilement les PNJ qui donnent des missions, une colonne lumineuse montant jusqu'au ciel attirant le regard. En plus de dévoiler une partie de l'histoire, des récompenses matérielles et pécunières viennent combler le chauffard qui sommeil en nous, sans compter les objets divers que l'on trouvera sur les carcasses (armement, armure, moteur, boost de vitesse, kit de répartation...). Comme si cela ne suffisait pas, les missions rapportent un gros bonus d'expérience une fois complétées.

Au début les missions consistent surtout à détruire les factions I.A., ou à porter divers objets à ou pour les contactes. Un système de waypoint affiche à l'écran parfois une flêche orange qui indique une cible précise, parfois plusieurs flêches bleues qui indiquent les lieux où l'on trouvera potentiellement la cible.

Chaque véhicule dans Auto Assault possède une arme fixe montée à l'avant, et une autre montée à l'arrière. En plus de cela, une tourelle mobile est posée sur le toît. Elle tire dans la direction que l'on indique avec le curseur, pendant que l'on conduit via le clavier. On peut aussi vérouiller une cible, auquel cas la tourelle suivra automatiquement la cible. La portée des armes est un peu courte, particulièrement en début de partie, et l'on a tout interêt à s'approcher pour combattre.

Le moteur physique Havoc est plus qu'un gadget, puisqu'il est partie intégrante du gameplay. On peut écraser les piétons, entrer en collision avec les autres véhicules (et les endommager), détruire l'ensemble du décors... Si l'on en vient à périr, les pénalités ne sont pas lourdes. Nulle perte d'éxpérience ou d'objet, une compagnie neutre transportera le véhicule et son passager au garage le plus proche. Quelques instants plus tard, c'est en pleine forme que l'on retourne au combat.

Après avoir accomplie quelques quêtes, voici venir le niveau supérieur. On dispose d'un point pour acheter une compétence, soit une nouvelle, soit augmenter une déjà connue. Egalement, deux points sont à répartir dans quatre domaines : Combat (dégats), Tech (durabilité), Theory (énergie), Perception (évasion).

Enfin, il est trop tôt pour parler de communauté et de groupe, mais tout comme City of Heroes, Auto Assault propose des outils pour trouver et créer facilement un groupe (appelé Convoy).

Le jeu est toujours en beta fermée pour l'heure et il reste encore plusieurs semaines de développement.

Source : http://pc.ign.com/articles/637/637195p1.html

  • En chargement...

Que pensez-vous de Auto Assault ?

39 aiment, 26 pas.
Note moyenne : (65 évaluations | 1 critique)
5,0 / 10 - Moyen